Journée Internationale de la Francophonie: Qu’est-ce que le Français Constitute pour Moi?

Par Louis Labrecque, Traducteur Français

Qu’est-ce que le français constitue pour moi? Disons qu’on éprouve toujours un certain attachement envers la langue qui nous a fait connaître l’univers.

Enfant, j’ouvrais les encyclopédies Larousse de la bibliothèque paternelle et j’y découvrais tout simplement le monde! Je lisais tout ce que je pouvais sur la mythologie grecque – dont j’avais reconstitué toutes les généalogies des nombreuses divinités helléniques, les sciences et même la musique. Je connaissais déjà les grandes lignes du livret de la Tétralogie de Wagner avant même d’avoir entendu une seule note de sa musique. Je me suis ensuite plongé dans Les Oiseaux du Québec et La Flore laurentienne de Marie-Victorin qui m’ont ouvert les yeux sur la beauté de la faune et de la flore. L’aventure s’est poursuivie avec mon initiation à la poésie française grâce à des anthologies. J’étais tellement fervent de poésie que, placé devant l’obligation de me choisir un mémoire de maîtrise bien des années plus tard, j’ai opté pour la traduction poétique.

Aujourd’hui encore, il me faut faire un certain effort mental pour me souvenir des noms anglais des oiseaux, des plantes ou des dieux grecs, car c’est dans ma langue que je les ai découverts et c’est dans ma langue que leurs noms résonnent encore dans mon cœur.